Votre recherche : 1 enregistrement(s) du nom : SOUSSIEUX Louis Eugene
Matricule : 1897 - 1977 - 41
Etat Civil :
SOUSSIEUX Louis Eugene
Régiment :
39e RIT
Dates et faits marquants tirés des jmo, de sa FM ou trouvés dans la littérature :

Engagé volontaire le 21 12 1895 à Vendôme pour quatre ans pour le 3e tirailleurs algériens. Jusqu'en 1914 dans la coloniale de 1895 au 12 mars 1914.
Au 3e RIC en 1903 comme caporal (voir FM complète) et à Madagascar en 1914.

Passé au 83e RIT le 20 09 1917 nommé adjudant le 30 08 1914.
Adjudant chef le 1 10 1914
Sous lieutenant à TT le 31 03 1916.
Sous-lieutenant de Tal à TD le 9 8 1917
Lieutenant le 31 3 1918.
Commissionné en 1913 pour attendre au corps sa nomination à un emploi civil. Démission de commission acceptée à compter du 14 6 1914, rayé des cadres le dit jour se retire à Vendôme.

Arrivé au corps le 5 8 1914, rappelé à l'activité.
Promu adjudant le 30 août 1914.
Promu adjudant chef le 1 10 1914.
JO du 13 4 1916, promu au grade de sous-lieutenant à dater du 31 3 1916 : « M. Sousieux L. E. adjudant-chef au 39e reg territorial d'infanterie. Maintenu au corps ».
Passé au 83e RIT aux armées le 20 9 1917.
Nommé lieutenant de Tal à TT le 31 3 1918
1er 1 1918 : Officiers détachés en surnombre : Service du 5e Groupement routier.
(Détaché au service routier de l'armée).
Passé au 81e RIT le 29 6 1918.
LIeutenant de Tal à TD le 24 2 1920.
Démobilisé le 25 1 1919 (?) ou 1920 ?
Chevalier de la légion d honneur 29 12 1923.

Médaille coloniale avec agrafe de Madagascar. Le jour de la citation plusieurs soldats du 39e RIT sont tués : Bonvallet Victor, Aubry Charles, Denamps Alexandre, Deniau René, Ferrière Alphonse, Herpin Gaston, Lucas modeste, Navereau Louis, Gaillard Alcide. Blessé : Lecomte Pierre. JO du 2 12 1914 : « Soussieux (Louis Eugène), sergent : 40 ans 5 mois, 23 jours de services. Pension avec jouissance du 14 6 1914 : 10 33 Fr. Au terme d'un arrêté en date du 29 5 1914, M. Soussieux (Louis-Eugène), sergent au 2e régiment de tirailleurs malgaches, est nommé éclusier de 4e classe et attaché, dans le département d'Ille-et-Vilaine, au service du canal d'Ile-et-Rance, en remplacement numérique de M. Mottay, décédé. Cette disposition aura son effet à dater du jour où M. Soussieux prendra possession de son emploi. » JO du 12 5 1914 Ministère des travaux publics : Eclusiers. Reliquat des listes antérieures. 1 Soussieux (Louis-Eugène), sergent au 2e régiment de tirailleurs malgaches. Par arrêté du 27 3 1919, M. Soussieux (Louis), éclusier de 3e classe, attaché dans le département d'Ille-et-Vilaine, au service du canal d'Ille-et-Rance (écluse de la Ségerie) a été affecté, dans le département de la Haute-Garonne, au service du canal du Midi (écluse de Montgiscard), à dater du 16 avril 1919, en remplacement de M. Blot, non acceptant. » JO du 1 1 1924 : « Soussieux (Louis-Eugène), lieutenant au 14e reg d'infanterie ; 26 ans de services, 17 campagnes. A été cité.


Cité à l'ordre du 39e RIT 17 10 1916 : « Officier consciencieux et dévoué ayant à maintes reprise donné au feu des preuves de calme et d'énergie et de sang-froid. Notamment le 20 03 1915 lorsqu'il n a pas hésité à se porter à un point ou un obus ennemi venait de faire de nombreuses victimes et qu'il a tenu à assurer lui même sous un bombardement intense l'évacuation des blessés et le transport des morts.»

Médaille militaire. Chevalier de la légion d'honneur.

Renseignements généalogiques :
Né le 15 août 1877 à Paris - 75 - Fils de René Louis X GUILLON Eugénie

Cheveux châtains, sourcils châtains, yeux gris, front rond, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, visage ovale, taille 1,66 m.


Lieutenant

Bataillon :

Compagnie :


Galerie photo
Soldats originaires de :

Pour modifier la fiche de SOUSSIEUX Louis Eugene

arrow_back
Page Précédente