192 Soldats du 141e en 1918
AUDIGEOS Marc Jean Baptiste FerdinandArrive au corps le 4 8 1914. Parti au front le 28 8 14. Passe au 38e RIT le 15 8 1918.
BANCONS JeanArrive au corps le 4 8 1914. Fait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT. Blessé le 21 12 1915 aux cantonnements de Bully (Pas-de-Calais). Plaie contuse avec hématome de la région thoracique par éclat d'obus. Blessé par éclat d'obus le 11 6 1917 [secteur de Craonne, Aisne, Chemin des dames], contusion du bras gauche.
BANOS Bertrand FélixPromu sergent le 11 2 1915. Passe au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 77e RI le 10 5 1918. En congé illimité le 21 2 19.
BARRÈRE JosephAu 141e RIT jusqu'au 15 8 1918. Passe au 38e RIT jusqu'au 28 8 1918. Retour au 141e RIT. En congé illimité le 22 1 19.
BARROUILHET PierrePasse au 500e RIT le 2 5 1918. Classé service auxiliaire par la Cm de réforme de Pau du 17 10 1918 pour "respiration rude aux sommet, asthénie cardiaque. Etat général médiocre. (Troubles pulmonaires).
BASTIAT Jean-BaptisteArrive au corps le 4 8 1914, renvoyé momentanément dans ses foyers le 23 8 1914. Intérieur du 24 8 14 au 10 11 14. Aux armées du 11 11 14 au 31 5 15. Intérieur du 1 6 15 au 25 6 15. Aux armées du 26 6 15 au 2 11 16. Intérieur du 3 11 16 au 14 12 16. Aux armées du 15 12 16 au 1 2 1919. Passe au 500e RIT le 1er 6 1918.
BATS JacquesArrive au corps le 4 8 1914. Au 141e RIT pendant toute la guerre 1914 1918. A l'intérieur du 4 au 27/8/1914. Aux armées du 28 8 jusqu'au 10/11 /1914. A l'intérieur du 14 11 au 8 2 1915.
BATS JustinFait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT.
BELLEGARDE Auguste Jean RomainPasse au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 77e RI le 10 5 18.
BERNADET AugusteArrive au corps le 03 01 1916. Passe au 38e RIT le 15 08 1918.
BORDES JeanArrive au corps le 4 8 1914. Blessé le 30 8 1916 par E.O. au pied droit (fin août le régiment est dans le secteur de Jonchery). Gelure des deux pieds le 10 1 1918. Reconnu inapte à l'infanterie, apte à train des équipages pour "Perte de la 2e phalange du gros orteil gauche, lésion très limitée des extrémités des phalanges onguales des orteils, consécutivement à gelure des deux pieds. Léger varus du pied gauche" Com ref. de Clermont-Ferrand du 16 10 1918.
BORÉ Pierre VincentArrive au corps le 4 8 1914. Il est dcd le 9 10 1918 à l'hôpital d'armée de Lunéville N° 1 (Meurthe-et-Moselle) des suites de maladie contracté en service commandé (Grippe) à l'âge de 41 ans.

Soldat de 1ère classe le 16 10 1916. Passe le 15 8 1918 par suite de transformation du Rgt à la 6e Cie du 2e Bton de pionniers.
BOUDIGUES GeorgesFait toute la campagne depuis le 4 août 1914 jusqu'au 11 11 1918 dans le 141e RIT. En congé illimité le 1 1 1919.
BOUDIGUES Jean JulesFait toute la campagne de 1914 à 1918 dans le 141e RIT, envoyé en congé illimité le 21 1 1919.
BOUZATS SimonArrive au corps le 4 8 1914. nommé caporal le 5 8 1914. Sergent fourrier le 10 5 1918. Passe au 38e RIT le 15 8 1918.
BOUZATS Simon surnom EmilePromu caporal le 5 8 1914. Sergent fourrier le 10 5 1918. Passe au 38e RIT le 15 8 1918.
BRANEYRE PierreArrive au corps le 4 8 1914. Disparu le 30 1 1915 à Cuinchy. Il est tombé au pouvoir de l'ennemi à La Bassée. Prisonnier de guerre à Limbourg. rapatrié le 13 12 1918. Envoyé en congé illimité le 14 1 1919.
CABANAC DominiqueArrive au corps le 4 8 1914. Maintenu au service armé, proposé pour un changement d'arme train des équipages, par la com de réforme de Bayonne du 24 1 1918, pour arthrite sèche genou gauche". Passe au 93e RAC le 21 2 1918.
CAHUZAC BernardArrive au corps le 20 11 1914. Passe au 71e RIT le 5 2 1918. Passe au 111e RIT le 6 11 1918.
CALIOT EugènePasse au 15e RIT le 30 8 1917. Passe au 37e RIT le 7 3 18. Passe au 111e RIT le 31 7 1918. Passe au 121e RIT le 3 8 18.
CALLEDE PierreArrive au corps le 4 8 1914. Parti au front le 28 8 1914. Passe au 38e RIT le 15 8 1918. Envoyé en congé illimité le 29 1 1919.
CASTAIGNÈDE JeanArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 15e RIT le 30 8 1917. Passe au 135e RI le 20 2 1918. Passe au 48e RIT le 2 3 18. Envoyé en congé illimité le 24 2 1919.
CASTAINGS Jean AugustePromu 1ère cl le 1 12 17. Passe à la 18e Légion de Génie le 11 1 18. (Rengagé pour 3 ans le 20 mars devant le sous intendant militaire de Bordeaux à compter du 15 3 1918). Rengagment annulé le 15 11 20. Commissionné dans l'emploi de gendarme.
CASTANDET JoannèsArrive au 4 8 1914. Proposé pour une pension de retraite de 5e cl (échelle gravité n°30) par la com. de réf. de Troyes du 23 11 1917 pour "Bacillose pulmonaire". Il est dcd le 10 3 1918 à Geloux (Landes) de maladie.
CASTETS RaymondArrive au corps le 4 8 1914. Part sur le front le 28 8 1914. Passe au 123e RIT le 21 6 1918. Envoyé en congé illimité le 31 12 1918.
CATUHE GuillaumeArrive au corps, fait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT.
CAULE PierreArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 500e RIT le 1 6 1918.
CAUNEGRE JeanArrivé au corps le 14 9 1914. Passe au 38e RIT le 25 8 1918. Envoyé en congé illimité le 28 1 1919.
CAZADE BarthélémyArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 112e RI le 20 2 1918. Blessé aux tranchées de Cambrin le 4 11 1914. Plaie au menton joue et œil droit par balle de fusil.
CAZAUX JeanPasse au 71e RIT le 9 4 1918. Passe au 111e RIT le 16 11 1918. Passe au 121e RAT le 21 11 18. En congé illimité le 24 1 19.
CLAVERIE JeanFait toute la campagne jusqu'en 1918 dans le 141e RIT.
COMMENAY PierrePasse au 18e escadron du train le 12 6 1918. Passe au 20e esc. du train le 15 8 18. Passe au 19e RIT le 1 10 18.
CORDIER HenriIl est dcd le 11 4 1918 à l'ambulance 5/9 à Jumel (Somme) suite de blessures de guerre.
COUDROY JosephArrive au corps le 4 81914. Fait toute la campagne 1914 1918, dans le 141e RIT. Envoyé en congé illimité le 5 2 1919.
COULOUM JeanArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 38e RIT le 15 8 1918.
COUTURE Jean PierreArrivé au corps le 04 08 1914. Evacué le 12 08 1918 pour blessures. Décède le 13 08 1918 à l'ambulance de Berny-sur-Noye (Somme) des suites de ses blessures.
CRABOS Pierre ToussaintPasse au 9e esc du train le 17 6 1918. Envoyé en congé illimité le 31 12 18.
CUZACQ Pierre EdouardFait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT. envoyé en congé illimité le 28 1 1919.
DARET DominiqueMobilisé le 20 10 1914 au 34e R.I., passe au 141e RIT le 9 2 1915, aux armées. Démobilisé le 29 12 1918.
DARGET PierreParti au front le 28 8 1914. Passe au 500e RIT le 1 6 1918.
DARMAILLACQ Barthélémy RémyArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 38e RIT le 15 8 1918.
DARMANTHÉ JeanBlessé à Notre-Dame-de-Lorette le 23 5 1915. Plaie pénétrante cuisse droite par éclat d'obus. Passe au 112 RI le 20 2 1918. Passe au 107e RI le 10 5 18.
DARRACQ Jean (2)Devant la Com de réforme de Bayonne du 9 8 1917. Déclaré apte. Proposé pour un congé de réforme temporaire pour "nephrite crhonique, hypertension et début de… Réformé temporaire le 11 7 1918.
DARRICAU Antoine HenriPromu caporal le 11 10 1914. Sergent le 11 2 1915. Passe à la 20e section de l'EM le 27 7 1918. Envoyé en conté illimité le 16 2 19.
DARTIGUES AntoineArrive au corps le 4 8 1914. Fait toute la campagne jusqu'en 1918, dans le 141e RIT.
DASSIÉ JeanArrive au corps le 4 8 1914. Passe à la 20e son de l'E.M le 3 8 1918. Envoyé en congé illimité le 12 2 19.
DAUBA PierreArrive au corps le 4 8 1914. Nommé caporal le 22 11 914. Blessé à Notre Dame de Lorette le 15 5 1915. Plaie au bras gauche par éclat d'obus, face postérieure. Passe au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 131e RI le 5 3 1918.
DAUGA Dominique VictorPasse au 38e RIT le 15 8 1918. Dans le 141e RIT depuis le début de la campagne.
DÉGUILHEM JeanArrive au corps le 4 8 1914, fait toute la campagne jusqu'en 1918. Nommé sergent le 6 7 1918. Envoyé en congé illimité le 1 1 1919.
DEHÈS JeanArrive au corps 1914. Passe au 100e RIT le 28 09 1918.
DÉHEZ JeanArrive au corps le 4 8 1914, fait toute la campagne 1914 1918 au 141e RIT. caporal clairon le 11 1 1916. Blessé : ypérite à Coullemelle (Somme, 1918) conjonctivité double sans conséquence probable.
DESTOUROUNE GuillaumeArrive au corps le 4 8 1914. Blessé par éclat d'obus à Esnes (Meuse) le 19 5 1916. Passe au 500e RIT le 2 5 1918. Passe au 139e RIT le 11 11 18. Envoyé en congé illimité le 2 1 1919.
DIFFAZA Jean BaptisteArrive au corps le 4 8 1914. Parti sur le front le 28 8 14. Evacué le 12 7 1917. Rejoint le front le 29 8 17. Evacué le 4 12 1917. Rejoint le front le 16 1 1918. Passe au 82e RIT le 12 8 1918.
DOURTHE Pierre RomainMobilisé le 20 11 1914 au 141e RIT aux armées. Passe au 2e génie le 17 9 1918. Démobilisé le 2 1 1919.
DOUSSE MichelArrive au corps le 4 8 1914. Parti sur le front le 28 8 1914. Passe au 500e RIT le 1 6 1918.
DUBARAT Jean GermainArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 38e RIT le 15 8 1918. En congé illimité le 1er 1 1919.
DUBERN JeanArrive au corps le 4 8 1914. Il passe au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 279e RI le 5 3 1918. Il est tué le 15 9 1918 à Glennes (Aisne). Mort pour la France, après avoir l'essentiel de la campagne au 141e RIT.
DUBOS Bertrand JosephMobilisé le 4 8 1914 au 141e RIT. Passe au 112e RIT, le 28 2 1918. Passe au 9e baton de tirailleurs marocains, en mai 1918. Blessé de guerre.
DUBOS JacquesDisparu le 30 1 1915 à Cuinchy. Tombé au pouvoir de l'ennemi à La Bassée. Prisonnier de guerre à Limbourg 2e Orb. Rapatrié le 14 12 1918.
DUBOS jeanArrive au corps le 4 8 1914. Blessé par Eclat d'obus le 13 5 1916 : plaies de la joue droite, de la face du crâne et de la poitrine" à la côte 309, près de Montzeville. Passe au 500e RIT le 2 5 1918.
DUBOSCQ Ernest Jean PascalArrive au corps le 4 8 1914. Nommé caporal fourrier le 7 février 1918, sergent fourrier le 27 7 1918. Envoyé en congé illimité le 27 1 1919.
DUBOURG JosephArrive au corps le 4 8 1914. Fait toute la campagne 1914 1918. Envoyé en congé illimité le 21 1 19.
DUBROCA PierrePasse au 8e rgt du génie le 8 3 1918. Don Gal du 9e C.A.
DUCOS JeanArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 112e RI le 20 2 1918, puis au 106e le 16 4 1918..
DUCOURET Hippolyte PaulRappelé à l'activité le 3 8 1914. Passé au 39e RIT le 1 1 1915. Nommé sous-lieutenant à TT et affecté au 41e RIT le 27 4 1915. A fait un stage au 1er groupe d'aérostation du 7 1 au 8 4 1916. Promu sous-lieutenant à TC le 49 44 4/4. Nommé Lieutenant à TT le 3 12 1917. Promu lieutenant à TD le 29 1 1918. 5 3 1918 : Lieutenant passe au 141e RIT le 5 3 1918. Vient du 41e RIT.
DUDON JeanMobilisé le 04 08 1914. Parti sur le front le 28 08 1914. Tué à l'ennemi le 19 05 1918 au bois de Coullemelle (Somme).
DUDON Jean (2)Passe au 418e RI le 5 4 1918. Passe au 64e RIT le 21 11 18. Envoyé en congé illimité le 27 1 19.
DUHA JacquesArrive au corps le 4 8 1914. Caporal le 10 mai 1918.
DULAU JeanPasse au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 251e RI le 28 7 1918. Passe au 145e RIT le 27 11 18.
DULHOSTE PierreArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 15e RIT le 30 8 1917. Passe au 84e RIT le 5 3 1918.
DULUC BarthélémyArrive au corps le 4 8 1914. Part sur le front le 28 8 1914. Passe au 500e RIT le 1 6 1918.
DUMARTIN DominiqueMobilisé le 4 8 1914 au 141e RIT. y fait toute la guerre jusqu'en 1918. Démobilisé le 1 1 1919.
DUOLÉ JeanMobilisé le 4 8 1914 au 141e RIT. Passe au 2e baton de pionniers le 15 8 1918.
DUOLLÉ JeanFait toute la campagne de 1914 à 1918 dans le 141e RIT. Blessé le 18 11 1914 à Cambrin par balle de fusil plaie contuse de la région externe du cou.
DUPEYRON HilairePasse au 112e RI le 20 2 1918, au 9e Bon de tirailleurs marocains le 16 5 1918. Promu Sergent le 28 8 1918. Tué à l'ennemi à Roman (Marne).
DUPORT Jean RémyArrive au corps le 4 8 1914. Blessé à Cuinchy le 25 1 1915 : plaie du biceps gauche et plaie profonde de la fesse droite par E.O. Passe au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 251e RI le 28 7 1918. En congé illimité le 25 2 1919.
DUPOUY EtiennePasse au 8e génie le 16 3 1918. Envoyé en congé illimité le 4 2 19.
DUPOUY Jean (6)Fait toute la campagne jusqu'en 1918 dans le 141e RIT. Envoyé en congé illimité le 28 1 1919.
DUPOUY MathieuFait toute la campagne au 141e RIT jusqu'en 1918.
DUPOUY Nicolas Etienne François MarieArrive au corps le 2 4 1914. Promu sous-lieutenant à titre temporaire le 26 10 1916. Promu lieutenant à titre définitif du 29 1 1918 pour prendre rang du 31 1 1918. Envoyé en congé illimité le 21 2 1919.
DUPRAT JeanArrive au corps le 4 8 1914. Nommé Sergent major le 5 8 14, adjudant le 12 8 1918. Passe au 137 RIT le 30 8 1918. Passe au 101e RIT Cie Camps et cantonnements le 1 11 1918. Envoyé en congé illimité le 24 1 1919.
DUTEIS AugusteArrive au corps le 4 8 1914. Nommé soldat de 1ère cl. le 6 8 1915. Passe au 100e RIT le 28 9 1918.
DUTOURNIÉ PaulArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 5e RIC le 11 1 1918. Int du 4 8 1914 au 24 11 1914. Aux armées du 25 11 1914 au 22 3 1915. Int. du 23 3 1915 au 27 1 1916. Aux armées du 28 1 1916 au 27 3 1916. Int : du 8 3 1916 au 16 7 1916. Aux armées du 17 7 1916 au 18 11 1916. Int. du 19 11 1916 au 17 2 1919.
DUTOYA BernardPasse au 38e RIT le 15 8 1918.
FAUTHOUX HenriFait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT. Présence attesté dans la Somme en août 1918.
FAUTHOUX Jean BaptisteFait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT.
FIGUIER MichelArrive au corps le 4 8 1914. Renvoyé dans ses foyers le 22 8 1914. Rappelé à nouveau à l'activité le 18 10 1914. Fait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT. Envoyé en congé illimité le 1 1 19.
FORTINON François JulesArrive au corps le 4 8 1914. Proposé pour la réforme N°1 avec gratification renouvelable de 3e cat par la Com. de réforme de Saint-Lô du 9 3 1918 pour "Infiltration tuberculeuse des 2 sommets cliniquement confirmée, symphyse pleurale bi-latérale." Réformé N° 1 le 22 10 1918 pour infirmités contractés au front. (sic)
FOURNY J.Vient du 15e RIT. Blessé grièvement le 5 12 1917 à Neufviller. Passe au 141e RIT (février 1918 ?)
GACHARD Jacques LaurentParti sur le front le 25 8 14. Réforme N°2 par la Cm de ref. de Troyes du 20 4 1918 pour "aliénation mentale".
GAILLARD Pierre CadetFait toute la campagne jusqu'en 1918, dans le 141e RIT.
GALOT Jean JulesArrive au corps le 4 8 1914. Promu 1ère classe le 30 7 1915. Fait campagne jusqu'en 1918 dans le 141e RIT. Envoyé en congé illimité le 4 2 19.
GARON VincentArrive au corps le 4 8 1914, fait campagne jusqu'au 15 8 1918. Passe au 38e RIT.
GAUBE JeanFait toute la campagne jusqu'en 1918 dans le 141e RIT.
GAXIE PierreArrive au corps le 4 8 1914. Caporal le 11 2 1915. Remise volontaire de ses galons et redevient soldat de 2e cl. le 19 9 1915. Passe au 112e RIT le 6 1 1918. Passe au 279e RI le 3 3 1918. Envoyé en congé illimité le 1 2 1919.
GENTES JeanVient de l'artillerie. Est affecté au 141e RIT le 11 12 1914. Y fait toute la campagne jusqu'en 1918.
GINDRE Michel ThéophileRappelé en activité comme Capitaine de réserve au 141e RIT le 2/8/1914. Parti aux armées le 28/8/1914. Capitaine au 1er baton dans la 1ère Cie (2 sections : Lieutenants Perès et Berrot). Secteur de Craonne en 1917 et de La Faloise en 1918. Rentré au dépôt le 2/11/1918. Démobilisé le 21/12/1918.
GLEYZE GuillaumeIl fait la guerre dans la coloniale, puis est affecté au 56e RI le 7 mai 1918. Il arrive au 141e RIT le 24 8 1918.
GOUARDERE MaximeArrive au corps le 4 8 1914. Fait toute la campagne dans le 141e RIT jusqu'en 1918. Envoyé en congé illimité le 5 2 1919.
GOURDON PierreArrive au corps le 28 9 1914. Parti sur le front le 9 12 14. Passe au 8e Génie (télégraphiste le 25 1 1918). Envoyé en congé illimité le 19 1 19.
GRAC Séverin Détaché agricole. Il est dcd le 28 8 1918 à St-Martin-de-Crau. Dilatation aigüe de l'estomac avec spasme du pylore.
GRUÉ HenriFait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT. Envoyé en congé illimité le 8 1 1919/
HALIBERT JosephArrive au corps le 4 8 1914, parti au front le 28 8 1914. Passe au 500e RIT le 1 6 1918. Envoyé en congé illimité le 2 2 19.
HARTÉ JeanArrive le 4 8 1914. Passe au 85e RIT le 14 1 1916. Passe au 5e génie le 16 12 1916. Revient au 141e RIT le 14 10 17. Rattaché le 9 5 1918 à la classe 1887 comme père de 6 enfants.
HENRY CharlesVient du 91e RI, et passe au 141e RIT le 19 12 1917. Passe au 90e RIT le 1 12 1918.
IRATCHET Pierre MauriceIl est dcd le 5 avril 1918 à l'hôpital. Evacuation N° 21 SP 44 - Meurthe et Moselle. Maladie contractée en service commandé.
LABAIGT FirminRappel l'activité mobilisation générale et arrivé au corps le 2/8/1914 comme lieutenant. Il remplace le 12 8 14, le lieutenant Aubry (officier de détails). Le 3 février 1915 capitaine à TT en remplacement du capitaine Lavaurs, évacué. Le 20 septembre 1915 capitaine à titre définitif. Passe au 142e RIT le 26 9 1918 (JO du 1/10/1918). Mis en congé de démobilisation le 22 12 1918.
LABAT ClairArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 296e RI le 10 7 1916. Réaffecté au 141e RIT le 8 8 1916. Passe au 112e RI le 20 2 1918.
LABAT FélixFait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT. Blessé à Cambrin le 30 1 1915 par balle de fusil, fracture de l'auriculaire gauche.
LABAT JeanFait campagne jusqu'en 1918 dans le 141e RIT.
LABEYRIE Jean BaptisteArrive au corps le 4 8 1914. Il est dcd le 4 5 1918 à Hallivillers (Somme) suite des blessures de guerre à l'ambulance 4/9.
LABIDALLE PierrePasse au 38e RIT le 15 8 1918. Envoyé en congé illimité le 1 1 1919.
LABOILLE Jean DenisPromu sergent le 11 2 15. Réformé temporairement et proposé pour un congé de réforme temporaire N° 1 avec gratification par la com. de réf. de Bayonne le 28 2 1918. "Dyspepsie hyperchlorhydrique"
LABONTANG Pierre AdrienArrive au corps le 4 8 1914. Blessé le 20 5 1916 au bras gauche et à la joue gauche par éclat d'obus, à Montzeville (Verdun). Passe au 38e RIT le 15 8 1918. Envoyé en congé illimité le 30 1 1919.
LABOUDIGUE Jean-BaptisteArrive au corps le 4 8 1914. Caporal le 14 8 1914. Sergent le 10 5 1918. Envoyé en congé illimité le 27 1 19.
LACOSTE FélixFait toute la guerre 1914 1918 dans le 141e RIT. Nommé Caporal le 10 5 1918. Envoyé en congé illimité le 8 1 1919.
LACOSTE Jean (3)Arrive au corps le 4 8 1914. Nommé caporal le 1 6 1915. Fait toute la campagne jusqu'en 1918 dans le 141e RIT.
LACROUTS Jean Nicodème JosephArrive au corps le 4 8 14. Passe au 99e RI le 3 2 1918. Prisonnier le 28 5 1918 à Crouy. Interné à Langensalzce. Rapatrié le 6 1 1919.
LAFARGUE BertrandPasse au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 106e le 16 4 1918. Passe au 50e RIT le 29 6 18. Il est dcd le 18 12 1918 en permission à Gouts (Landes), avis de la mairie du 19 12 18.
LAFARGUE Jean (4)Fait toute la campagne de 1914 à 1918 dans le 141e RIT.
LAFITTE Antoine HenriArrive au corps le 4 8 1914. Fait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT. Envoyé en congé illimité le 22 1 19.
LAFITTE Martin RenéFait toute la campagne dans le 141e RIT jusqu'en 1918.
LAGOFUN Pierre MauriceMobilisé le 4 aout 1914 au 141e RIT, y fait toute la campagne jusqu'en 1918.
LAGOUFUN SulpinFait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT.
LAGRAVE FrançoisAu 141e RIT le 4 8 1914. Caporal le 14 7 1915. Fait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT.
LAILHEUGUE LouisArrive au corps le 4 8 1914. Disparu le 30 1 1918 à Cuinchy. Tombé au pouvoir de l'ennemi à La Bassée. Prisonnier de guerre à Limbourg. Rapatrié le 3 12 18.
LAMAISON Joseph Michel MarieFait toute la campagne dans le régiment 1914 1918. Envoyé en congé illimité le 4 1 19.
LAMARQUE JulienArrive au corps le 4 8 1914. Fait campagne 1914 1918 dans le 141e RIT .
LAMEIGNERE IsidoreArrive au corps le 3 8 14. Promu Capitaine à TT le 17 10 1915. Promu Capitaine à TD le 5 7 1916. Fait toute la campagne dans le 141e RIT jusqu'en 1918. Passe au 49e le 10 1 22.
LAMOTHE JeanPasse au 112e RI le 20 2 18. Passe au 307e Rt le 5 3 18. Dcd des suites de blessures de guerre le 8 9 1918 à 18h près de Bastiennes-les-Eismes (Marne) sur le champ de bataille.
LARRAZET JeanRejoint le corps le 4 8 14. Parti au front le 28 8 14. Passe au 38e RIT le 15 8 1918. En congé illimité le 29 1 19.
LARRIVIÈRE Jean CamilleMobilisé le 4 8 1914 au 10e Régiment de Hussards, MDL. Passe au 141e RIT comme sous-officier adjoint au chef de bataillon le 5 8 1914. Au 9e baton de mitrailleuses au 9e CA le 15 8 1918.
LARTIGAU BarthélémyArrive au corps le 20 11 1914. Mis en sursis le jusqu'au 30 4 1918 au titre de la Maison Templier, Bois et Charbons à Lega (Gironde). Maintenu en sursis jusqu'au 30 9 1918, et jusqu'au 31 3 1919. Envoyé en congé illimité le 15 1 19.
LASSALLE Lucien BarthélémyMis en sursis le 10 12 17 jusqu'au 30 4 1918. Mn Rey Bois et Chartons à Vielle St-Girons. Maintenu en sursi jusqu'au 28 2 1919.
LASSERRE EtiennePasse au 112e RI le 20 2 18. Passe au 123e RI le 23 5 1918.
LASSERRE PaulArrive au corps le 4 8 1914. Blessé le 17 5 1915 à Notre Dame de Lorette (Pas de Calais) par Eclat d'obus, contusion de l'abdomen. Blessé le 20/10/15 à Bully Grenay : plaie pénétrante cuisse et genou droit par éclat d'obus. (JMO). Passe au 38e RIT le 28 8 1918.
LATAPPY ArnaudArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 279e RI le 5 3 1918. Envoyé en congé illimité le 1 2 1919.
LAULHÉ JeanArrive au corps le 3 9 1914. Sergent le 11 2 1915. fait toute la guerre 1914 1918 dans le 141e RIT. Envoyé en congé illimité le 4 2 1919.
LAULON jeanNommé caporal le 10 5 1918. A fait toute la campagne au 141e RIT.
LAVIE NoëlPasse au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 132e RI le 16 4 1918. Passe au 42e RIT le 30 11 1918.
LAVIGNOLE JeanMobilisé le 18 12 1915 au 141e RIT comme auxiliaire détaché au camp de prisonniers de guerre de Gaujacq, le 12 1 1916. Détaché comme bûcheron, le 1 1 1916. Détaché à l'agriculture dans ses foyers le 5 2 1918.
LAVIOLLE JeanCaporal le 7 12 14. Caporal fourrier le 1 3 15. Sergent fourrier le 13 11 1918.
LECOEUR Gaston ArthurPasse au 141e RIT le 20 10 1917. Passe au 1er Train le 26 3 1918.
LÉGLISE Jean (2)Arrive au corps le 4 81914. Blessé le 14 5 1917 à Craonne, plaie thoracique par Eclat d'obus. Maintenu service armé inapte provisoir par la com. de ref. de Mt-de-Marsan du 16 7 1918 pour obscurité respiratoire, poumon droit consécutive à plaie pénétrante par projectile E.O. Déclaré apte à faire campagne com réf. de Pau du 31 10 18, compatible avec le service armé gène fonctionnelle de 10% […]..
LEOPOLDES EugèneDu 4/4 à août 1918, dans la Somme : région d'Ailly-sur-Noye - La Faloise. Le 27 mai 1918 : blessé par éclas d'obus à Coullemelle (Somme) - Plaie superficielle à l'angle supérieure de la région proplitée droite Passe au 81e RIT (JO du 1/9/1918).
LESCOSSE BernardArrive au corps le 4 8 1914. Nommé Caporal le 5 8 1914. Passe au 112e RI le 20 2 1918. Passe au C1 du 8e tirailleurs le 22 5 1918. En congé illimité le 24 1 1919.
LINXe guillaumePasse au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 107e RI le 9 5 1918.
LOUPIT JeanMobilisé le 3 août au 141e RIT, détaché au groupe des bûcherons ; détaché à l'agriculture en juillet 1917. Démobilisé le 2 12 1918.
LOURTIES Victor Louis GabrielCapitaine d'Infanterie au service d'Etat-Major de la 18e région en 1918. Sénateur après guerre.
LUCTER VictorArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 500e RIT le 1 6 1918. Envoyé en congé illimité le 1 2 1919.
MAGUE JosephRenvoyé momentanément dans ses foyers le 23 8 1914. Rappelé à nouveau le 10 10 1914. Passe au 38 RIT le 15 8 1918. Envoyé en conté illimité le 1 1 1919.
MARBAT AugusteArrive au corps le 4 8 1914. Blessé le 10 5 1916 [secteur Esne, Verdun] par Eclat d'obus, contusion du pied gauche. Détaché le 6 12 1917 chez M. Marbat à Ychoux. Passe au 49e RIT le 25 2 1918.
MARRACHE Jean SimonArrive au corps le 4 8 1914, part sur le front le 28 août. Passe au 100e RIT le 28 9 1918. Le 100e comme le 141e est dans le secteur de La Faloise, Jumel depuis avril 1918.
MARRAST Jean Mario François PaulArrive au corps le 4 8 1914. Promu caporal le 8 11 1914. Sergent fourrier le 22 11 1914. Le sergent Marrast est promu sous-lieutenant à titre temporaire le 3 2 1915 ; il remplace le lieutenant de Javel, mort des suites de ses blessures. A titre définitif le 21 11 1916. Promu Lieuteant à T.D. le 3 2 1916. Blessé le 18 4 1917 (le régiment est dans l'Aisne dans le secteur de Chaudardes) par éclat d'obus à la tête. Passe au 34e RIT le 20 9 1918.
MÉOULE BernardArrive au corps le 4 8 1914. Nommé Sergent le 10 5 1918. Blessé le 17 5 1918 par éclat d'obus. Plaie région pariétale gauche suturée et rouverte par E.O.
MESPLEDE JeanPasse au 1er Rgt de génie le 25 9 1918.
MEYROUX GermainFait toute la campagne jusqu'en 1918 dans le 141e RIT.
MINAZIO CharlesIl est dcd le 3 1 1918 à l'hôpital Desgenettes à Lyon (12e arrdt). Maladie contractée en service.
MORA Jean EugèneFait toute la campagne jusqu'en 1918 dans le 141e RIT. Blessé le 29 9 1915 par éboulement à Brétencourt (Pas-de-Calais). Blessé le 20 10 1915 à Grenay (pas-de-Calais), commotion légère par éclatement d'obus. Envoyé en congé illimité le 30 1 1919.
MURATE Jacques AubinMort pour la France le 13 5 1918 sur Chemin de terre d'Esclainvillers à Coullemelle (Somme). Au printemps 1918, le 141e RIT travaille notamment près de La Faloise, Ailly-sur-Noye à l'entretien des routes. Voir JMO du 9e C.A. du génie (avril 1918). Cité à Craonne.
MURATI JacquesIl est dcd à Esclainvilliers le 13 5 1918.
NALIS JeanJusqu'au 27 8 1918, fait campagne dans le 141e RIT. Passe ensuite au 38e RIT. Blessé le 9 11 16 à l'épaule par éclat d'obus.
NOUGARO JeanArrive au corps le 20 11 1914. Nommé caporal le 10 5 1918. Passe au 38e RIT le 15 8 1918. Envoyé en congé illimité le 15 8 1918.
PAILLAUGUE JeanFait toute la campagne dans le 141e RIT. Soldat de 1ère classe le 6 8 1915). Blessé le 24 7 1918 (en sc) par suite de la chute d'une pierre dans une carrière située au N.O. du Bois du Bosquet (Somme). Ecchymoses et plaies des doigts du pied droit (gardé au corps).
PÉDEMAY FrançoisFait toute la campagne jusqu'en 1918 dans le 141e RIT.
PEYRE JeanArrive le 4 8 1914 au corps, part sur le front le 18 août. Passe au 20e escadron du train le 14 9 1918.
POLYCARPE VictorinArrive au corps le 4 8 1914. Service d'ordre dans les gares (gare de Laluque). Parti aux armées le 17 2 1916. Il est dcd par obus le 10 juin 1918 au combat de la Somme pendant le bombardement du Bois d'Ailly-sur-Noye.
POMMIÈS JeanParti en campagne le 28 8 1914. Promu adjudant le 6 12 1915. Passe au 111e RIT le 1 1 1918. Camps et cantonnements de la 8e armée. Passe au 71e RI le 28 3 1918.
PRAUTON AntoineArrive au corps le 4 8 1914. Promu caporal le 10 5 1918. Passe au 38e RIT le 15 8 1918. En congé illimité le 29 1 19.
RAGUIN J. E.Vient du 37e RI passe au 141e RIT. (JO 30 3 1918)
RAGUIN Julien EugèneSous-lieutenant le 14 11 1914.
Vient du 37e RI passe au 141e RIT. (JO 30 3 1918).
RAMONT JeanArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 15e RIT le 30 8 1917. Passe au 82e RIT le 28 2 1918.
RAPHAT Auguste CélestinArrivé au corps le 2 8 1914 comme Capitaine de réserve. Affecté au camp retranché de Paris. Promu chef de bataillon au 15e RIT le 1 10 1915 Vient du 15e RIT. Présent à Craonne au Chemin-des-Dames.
Passé au 71e RIT le 1 3 1918. Affecté au 141e RIT le 11 3 1918 ou le 15 8 1918.
Du 4 4 au 15 8 1918 - Bataille de la Somme - Ailly-sur-Noye, Montcel.
RAULIN PierrePasse au 38e RIT le 15 8 1918.
ROZIER Jacques Marie JosephRappelé à l'activité à la mobilisation. Arrive à la Direction du service de santé le 2 8 1914. Affecté à l'hôpital 33 à Vannes le 4 9 14. Médecin chef de l'Hôpital de Nœud-les-Mines le 21 11 14. Réaffecté 18e Reg place de Lourdes le 15 10 15. Affecté cetre DRL de Bordeaux le 1 3 1916. Promu Médecin major de 2e cl le 1 5 1917.
Affecté au G.R. (Gares régulatrices) de Mantes le 29 4 1918. Affecté Hôpital 2M à Bordeaux le 20 7 18. Affecté place de Pau le 17 1 19. Renvoyé en conté illimité le 21 8 19.
SAINT MARC Bernard MarcelRappelé à l'activité le 5 8 1914 au 141e RIT, passe au 112e RI le 20 2 1918.
Passe au 9e Bon de tirailleurs marocains le 16 5 1918.
SAINT MARC JeanArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 15e RIT le 30 8 1917. Passe au 84e RIT le 1 3 1918.
SARRES JeanFait toute la campagne 1914 1918 dans le 141e RIT.
SENTUC JeanArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 15e RIT le 30 8 1917, puis au 84e RIT le 5 3 1918.
SIEGRIST JosephArrive au corps le 4 8 1914. Disparu le 30 1 1915 à Cuinchy (Pas-de-Calais - secteur de Cambrin). Tombé au pouvoir de l'ennemi à La Bassée. Prisonnier de guerre à Limbourg, à Celle le 58 = 48. Passé à Darmstadt le 23 9 1917. Rapatrié le 29 3 1918 en passans par Spiez (Suisse).
SOUBIELLE Jean BaptisteArrive au corps le 4 8 1914. Réformé par la commission de réforme de Bordeaux du 14 02 1918 pour ankylose complète du genou gauche suite de plaie par instrument tranchant (accident survenu chez lui au cours d'une permission le 13 9 1917 - d'un coup de hache).
SOURBES PierreFait toute la campagne de 1914 à 1918 au sein du 141e RIT. Nommé caporal le 11 2 1915. Caporal fourrier le 16 3 1917. Envoyé en congé illimité le 4 2 1919.
SUBERCHICOT Jean GermainArrive au corps le 4 8 1914. Passe au 112e RI le 20 2 1918. Passe au 279e RI le 5 3 1918. En congé illimité le 1 2 1919.
TARDITS JeanFait toute la guerre 1914 1918 dans le 141e RIT. Envoyé en congé illimité le 27 1 1919.
TARRAUBE BasileArrive au corps le 4 8 1914. Nommé Sergent Major le 5 8 1914. Condamné, et cassé de son grade le 22 1 1915. Passe au 143e RIT le 22 1 1915. Nommé Caporal le 7 6 1915, passe au 500e artillerie d'assaut le 11 8 1918.
TAUZIA JeanArrivé au corps le 8 4 1914. Passe au 15e RIT le 30 8 1917. Passe au 141e RIT le 1 3 1918. Envoyé en congé illimité le 4 2 1919.
TAUZIN Pierre HenriArrive au corps le 4 8 1914. Disparu le 30 1 1915 à Cuinchy (Pas-de-Calais). Tombé au pouvoir de l'ennemi à la Bassée. Prisonnier de guerre à Limbourg. Rapatrié le 11 12 1918. Passe au 49e RI le13 2 1919.
TÉCHÉNÉ Barthélémy surnom LabatouArrive au corps le 4 8 1914. Fait toute la campagne dans le 141e RIT jusqu'en 1918. Nommé caporal le 1 6 1916.
TIBRE JeanArrive au corps le 28 9 1914. Disparu le 30 1 1915 à Cuinchy. Tombé au pouvoir de l'ennemi à La Bassée. Prisonnier de guerre à Limbourg. Rapatrié le 13 12 1918. Envoyé en conté illimité le 12 2 19.
VIGNOLLES JustinArrive au corps le 28 9 1914. Passe au 15e RIT le 30 8 17, revient au 141e à la dissolution du 15e. Passe au 38e RIT le 15 8 1918. Envoyé en congé illimité le 1 1 19.
VILLENAVE JeanAccomplit toute la campagne dans le 141e RIT jusqu'en 1918. en congé illimité le 4 2 1919. Nommé caporal le 14 7 1915.
VILLENAVE Jean AugusteArrive au corps le 4 8 1914. Blessé par éclat d'obus le 1 2 1915, plaie joue droite (secteur de Cambrin). Passe au 38e RIT le 25 8 1918.